• Le Jaguar A22

    Le JAGUAR A22 du pôle aéronautique d’AVORD

    Partagez cet article !
    •  
    •  
    •  
    •  

    Le JAGUAR A22 du pôle aéronautique d’AVORD

    Initialement cet article ne devait être qu’un Quizz mais se limiter à cet aspect,  aurait occulté le travail de ceux qui s’occupent de la restauration du Jaguar A22. 

    La sonde du A22

    Le A22 a une particularité qui apparaît bien sur la photo ci-dessous ; il a une sonde sur le coté droit qu’on ne retrouve pas sur les autres Jaguar. Histoire de pouvoir comparer, je vous ai mis une photo d’un Jaguar “lambda” . (lambda ou presque car c’est celui que le Barbu a planté en Afrique). 

    La sonde du A22 de couleur noire qui se trouve sous la sonde

    La sonde du A22 de couleur noire qui se trouve sous la sonde

    Un Jaguar "normal" sur lequel il n'y a pas cette sonde sur le coté droit

    Un Jaguar “normal” sur lequel il n’y a pas cette sonde sur le coté droit

    Cette sonde est reliée à un câblage de couleur orange, ce qui laisse supposer qu’elle a été installée à titre d’essai par le CEV ou l’industriel. Si quelqu’un a des informations à ce sujet, je suis bien évidemment preneur. 

    Le pole aéronautique d’AVORD

    Comme son nom le laisse supposer, ce pole est installé à AVORD et dirigé par Alain BLANCHARD ; Alain est une référence dans l’Armée de l’Air, puisqu’il totalise plus de 6000 heures d’AWACS. Aujourd’hui à la retraite, il s’occupe de ce pole qu’il a fondé et pour avoir une bonne idée de ce qu’il représente, le mieux est d’aller sur son site http://www.poleaeronautiqueavord.fr/. Alain est un passionné et consacre beaucoup de temps et d’énergie à faire vivre  son musée ; je vous ai mis une photo de lui prise lors de ma visite à Avord. 

    Alain Blanchard devant le A22.

    Alain Blanchard devant le A22.

    Si vous passez du coté d’Avord et que vous êtes intéressé par l’aéronautique, je vous conseille vivement d’aller visiter le musée d’Alain ; si c’est le cas choisissez un moment où Alain est présent et vous bénéficierez de ses commentaires. La majorité, pour ne pas dire la totalité des pièces de son musée ont une histoire qu’il se fera un plaisir de vous raconter. A titre d’exemple, il m’a appris pourquoi les trappes moteur qui servent à passer les extincteurs en cas d’incendie au sol ont été renforcées par les parties rouges qui figurent sur la photo jointe ci-dessous ; lors de tir de leurres Infra-rouge du lance leurre plaqué Alkan, certains venaient taper le capot moteur et endommageaient ces fameuses trappes.

    Les trappes renforcées

    Les trappes renforcées

    Quelques autres photos du pole aéronautique 

    Projet d'extension

    Projet d’extension

    Le A22 ; il lui manque la poutre pour accrocher le bidon ! Si vous savez où il peut en trouver une, faites le savoir !

    Le A22 ; il lui manque la poutre pour accrocher le bidon ! Si vous savez où il peut en trouver une, faites le savoir !

    Les anciens de la 11EC ne seront pas dépaysés

    Les anciens de la 11EC ne seront pas dépaysés

    Vue d'une des salles du musée ; à gauche on devine une planche de bord d'Alphajet, juste derrière une Durandal et à coté un canon DEFA de 30 mm

    Vue d’une des salles du musée ; à gauche on devine une planche de bord d’Alphajet, juste derrière une Durandal et à coté un canon DEFA de 30 mm

     

     

     

     

     


    Partagez cet article !
    •  
    •  
    •  
    •  

    4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Chassagne
      Publié dans 19 mars 2017 le 08:34

      Cette sonde ressemble à une sonde Total Air Température que l’on trouve sur A320 et autres , mais pour le Jag, je ne peux rien dire de plus.
      Cordialement

    2. taquet
      Publié dans 19 mars 2017 le 15:53

      Commentaire que j’ai reçu par mail.
      Bonjour,
      Concernant la sonde, il s’agit d’une TAT. Température air ambiant.Après je ne sais pas comment l’info était utilisée sur cette modif avion.
      Concernant les trappes extincteurs moteurs, on les étanchéifiais effectivement mais la cause était que les paillettes des lances leurres plaqués pénétraient par ces orifices et s’agglutinaient sur les détecteurs incendies ce qui créait de fausses pannes de détection feu.
      Je me souviens au passage, qu’on enrobait aussi la façade du boitier de remplissage carburant avec du film étirable transparent (genre Albal…) à cause de ces fameuses paillettes pour éviter qu’elles s’introduisent à l’intérieur et provoquent des pannes dans le circuit….
      Cordialement,
      Olivier
      (Ancien mécano du 2/11 de 90 à 96)

    3. ARANEGA PATRICK
      Publié dans 23 mars 2017 le 08:55

      Salut Taquet
      Cette sonde est une sonde TAT (pour total air température).
      Elle est un des capteurs d’une centrale aérodynamique moderne ADC (pour air data computer).
      Une ADC dans un avion fait partie des équipements nécessaires à un système de navigation autonome type centrale inertielle.
      Autonome pour non brouillable (GPS) et qui de plus permet de s’affranchir des erreurs de navigation induites par l’EP91.
      Erreurs bien souvent induites par les poussières présentes sur les plaquettes de navigation.
      C’est justement pour cette raison que j’avais fabriqué le lecteur de plaquettes de Nav et ensuite initié le PNN avec le CDT Molard.
      Alors pour notre jaguar A22, je pense à un projet d’installation d’une centrale inertielle Sagem type Uliss 45, après la rupture du contrat pour équiper les hélicoptères Cougar et les 4 Horizon (Yougoslavie) il en restait un bonne trentaine sur le tapis. En effet après la 11, j’ai rejoins Les Boeing et j’étais responsable du NTI2 des centrales inertielles.
      Pour retrouver l’emplacement des équipements,?
      L’ADC devrait remplacer l’Eldia, la centrale devrait remplacer la CCV et ensuite suivre de câblage orange.
      Cette ADC peut aussi être utilisée pour les instruments tels que:
      Vitesse, altitude,cet… mais présentés sur un instrument numérique moderne (a l’époque).
      La centrale elle, pourrait être couplée au PA.
      Après, en numérique on peut tout imaginer.
      Couplage d’un GPS avec la centrale pour corrélation d’informations …..
      Voilà les Amis, la, je suis dans le Var pour pêcher et me vider la tête.
      Salut à tous
      Patrick ARANEGA
      BRIGAND

    4. taquet
      Publié dans 23 mars 2017 le 18:14

      Merci pour cette réponse complète