• Raymond GABARD, ç_ ans, et son nouvel insigne de la Comédie

    Insigne d’escadrille perdue par un pilote de la seconde guerre mondiale

    Partagez cet article !
    •  
    •  
    •  
    •  

    Insigne d’escadrille perdue par un pilote de la seconde guerre mondiale

    Raymond GABARD, ç_ ans, et son nouvel insigne de la Comédie

    Raymond GABARD, ç_ ans, et son nouvel insigne de la Comédie

    Raymond GABARD, 98 ans, résidant à Perpignan est un très grand ancien, pilote de chasse, ayant appartenu à l’escadrille “Comédie “. Il avait 20 ans en 1939 et a participé à différentes batailles de la seconde guerre mondiale notamment sur P47 qui lui est si cher et dont il parle avec énormément de bienveillance et de sympathie. La perte de cette insigne est arrivée aux oreilles des héritiers des traditions de cette escadrille : l’EFIP 1/11 Roussillon possédant les escadrilles “Tragédie” et “Comédie”. Cet escadron situé à Cognac fait partie de l’Ecole de pilotage de l’Armée de l’air qui forme les futurs pilotes de chasse et de transport. Les héritiers ont décidé d’aller à la rencontre de leur grand ancien le 23 mai à Perpignan pour lui remettre en main propre l’insigne. Ce moment a été chargé en émotions pour les 3 pilotes de l’actuel 1/11 Roussillon participant à cette aventure. À bord de 3 TB30 Epsilon, ils sont partis vers Perpignan par une magnifique journée du mois de mai. À l’atterrissage, Raymond Gabard et quelques anciens de la 11ème escadre les attendaient. Les échanges qui ont suivi ont été très riches. L’insigne a été remis dans un verre comme la tradition le veut et un “piloff” a été lancé. Après un très bon déjeuner marqué par les échanges entre les générations d’aviateurs, les 3 pilotes du 1/11 se sont élancés de nouveau dans le ciel à bord de leurs avions après un chaleureux au revoir à leur grand ancien Raymond Gabard.

    Commandant Arnaud G-B

    PS : vous pouvez retrouver la carrière de Raymond (récit autobiographique) “Un grand ancien du groupe III/6”

    A l'arrivée des Epsilon sur l'aéroport de Perpignan

    A l’arrivée des Epsilon sur l’aéroport de Perpignan

    La remise de l'insigne de la Comédie par le Commandant GUILLAUD BATAILLE

    La remise de l’insigne de la Comédie par le Commandant GUILLAUD BATAILLE

    Les traditions ont été respectées ; après le traditionnel "pot chasse", Raymond a été checher son insigne au fond d'une verre (de jus d'orange (pour l'occasion)

    Les traditions ont été respectées ; après le traditionnel “pot chasse”, Raymond a été chercher son insigne au fond d’une verre (de jus d’orange pour l’occasion)

    Comme quoi Raymond a encore toute sa tête ; il ne lâche pas la bouteille de rosé

    Comme quoi Raymond a encore toute sa tête ; il ne lâche pas la bouteille de rosé 😉

    Photo souvenir devant l'avion ; ce n'est pas un P47, mais ça a dû lui rappeler de bons souvenirs

    Photo souvenir devant l’avion ; ce n’est pas un P47, mais ça a dû lui rappeler de bons souvenirs

     

     

     

     

     


    Partagez cet article !
    •  
    •  
    •  
    •  

    2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Marc-Eric MINARD
      Publié dans 27 mai 2017 le 17:32

      Excellente initiative !!!

    2. arno
      Publié dans 6 octobre 2017 le 00:43

      Nous devons tous tellement à ces héros !
      Honorons les tant que nous le pouvons encore, ils l’ont mérité…