La patrouille des PAPY’S

Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Je voulais terminer l’année sur une note positive, et c’est Denis TURINA auteur de plusieurs articles dans ce blog (notamment ses deux éjections sur F100) qui m’a apporté la solution en m’envoyant l’article que je vous propose ci-dessous.

Cet article parle d’une patrouille “d’avion en papier” constituée avec 3 pilotes qui totalisent largement les 2 siècles d’age ;  Denis est  n°3 de cette patrouille et j’aurais pu intituler l’article “les Papy’s ont encore la pêche”. Mais ce qui m’a frappé c’est que l’esprit chasse est encore là et surtout que l’on peut encore se faire plaisir en avion à cet age là. Ils ont reconstitué une patrouille pour une remise de médaille de l’aéronautique, mais comme le précise Denis, ils ne demandent qu’à remettre ça. Pour l’occasion, ils en ont même fait une vidéo http://www.aeroclubalpin.fr/?p=830

Bravo Messieurs et faites vous plaisir encore longtemps !

La patrouille des PAPY'S
La patrouille des PAPY’S

Les PAPY’s : « PAPY» : c’est l’indicatif de la patrouille de l’Aéroclub Alpin.

Formée au début des années 2000, elle était tombée en sommeil après avoir animé le ciel de Tallard à l’occasion de fêtes aériennes.

Remise en état de vol, et améliorée parce que ses pilotes qualifiés arrivaient en bout de potentiel, elle a pu honorer la cérémonie de remise de la médaille de l’Aéronautique à Serge Boichot, le chef pilote de l’aéroclub. Regardons-la de plus près pour ce vol du 16 mai 2015.

  • Le leader est Alain, le Président de l’aéroclub Alpin. A ses cotés pour le conseiller, à la voix puisque le CMAC(1) lui a interdit de piloter : Vincent. Formé au Canada dans les années 50, moniteur sur T6 à Marrakech, pilote de reconnaissance sur Mirage III R puis instructeur à Dijon sur Mirage III B, il a longtemps été chef pilote de l’aéroclub et vient de fêter ses 80 ans.

Alain pilote l’Ecoflyer : F-HCPL.

  • Le N°2 est Robert. Instructeur montagne de l’aéroclub, c’est un ancien de la Royale. Lâché sur Hellcat à Kouribga dans les années 50, il a continué sur Vampire, Aquilon, Etendard et Crusader, avant de pouvoir, enfin et tout en gardant son uniforme à deux rangées de boutons, quitter le porte-avions et piloter des avions de l’Armée de l’Air. Il a formé plusieurs lots de pilotes, à Tours sur T 33 et sur Mystère IV, puis à Salon sur Fouga. A ses cotés, depuis que le CMAC lui a interdit de voler seul : Béatrix.

Robert pilote le DR 400 120cv  : F-BTZP

  • Le N° 3 est Denis, votre serviteur. Gamin qui peut revoler en solo depuis que le CMAC lui en a redonné l’autorisation. Lâché sur Mirage III en 1968 par Vincent, il n’a pas encore 75 ans.

Il pilote le DR 400 160cv « armé » d’une go pro     F-GEIU.

Caractéristiques cumulées :

– 420 CV, dont 135 « à mazout » sur l’Ecoflyer, pour la puissance des avions.

– un peu plus de deux siècles en âge et moins de trois quintaux en masse, pour les trois pilotes qualifiés patrouille.

Le programme :

  • Décollage en patrouille serrée à trois,
  • virage de présentation et passage en flèche,
  • virage en vent arrière, formation en colonne et nouveau passage,
  • dégagement vers le nord, mise en échelon refusé à droite,
  • présentation au « peel-off » 100 pieds 200 km/h,
  • peel-off à trois secondes, atterrissage du leader et remise de gaz en très courte finale pour 2 et 3,
  • patrouille serrée à droite, tour de piste et atterrissage en patrouille serrée pour 2 et 3,
  • retour au parking des trois avions, en colonne. Arrêt des moteurs au top du leader.

Si les circonstances s’y prêtent et le permettent, cette patrouille sera peut-être encore réactivée. Son indicatif pourrait être alors : « Les Criqués » ?

1 – Conseil Médical de l’Aviation Civile.

Autorité toute puissante qui décide si un individu est physiquement et mentalement apte à piloter un avion.


Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pensée sur “La patrouille des PAPY’S”

  1. J’ai connu enfant la 11 à Bremgarten! avec ses F100! J’ai trainé le dimanche sur les pistes …… Broussard; Paris….. et Goûters au mess; mon père avait alors comme voiture de fonction une mercedes avec le téléphone ! les années 1965…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.