Les 3000 heures de Jaguar de Vincent 

Partagez cet article !

 

Je viens d’apprendre que Vincent venait de nous quitter.

C’était un pilote et une personne très respectée, reconnue et sa disparition m’attriste profondément. Une des meilleures façons de lui rendre hommage est de faire paraitre cet article relatant la carrière de Vincent.

Après avoir fait paraître l’article Le club des + 3000 heures de JAGUAR , 3D et Trieu avaient détaillé ce que représentait le fait d’avoir effectué plus de 3000 heures de Jaguar. Vincent de GOURNAY m’avait aussi fait parvenir les détails de sa carrière que je vous propose aujourd’hui. 

Carnet de vol sur Jaguar du Colonel Vincent de Gournay (EFIPN promotion 79/5)

Les débuts

13 janvier 1982 : 1er vol en back-seat du Ltt Jean ‘Barbu’ François sur le Jaguar E11

01 février 1982 : lâcher sur le Jaguar E28

02 février 1982 : lâcher sur le Jaguar A27

22 février 1982 : 1er tir canon à Suippes, Jaguar E28, moniteur Slt ‘La Fleur’ Fleury

26 février 1982 : 1er ravitaillement en vol en back-seat du Ltt Patrick Huet sur le E32

1er mars 1982 : 1er tir canon en solo, Jaguar A61, Suippes, Leader Slt Debernardi, dit ‘Le P’tiot’ (5 au but /34 obus tirés ; faut bien un début…)

19 avril 1982 : équipier du Général Michel Forget dit ‘Le Grand Forget’ venu au 2/7 Argonne pour voler avec un PIM en navigation basse altitude (le PIM ne s’est pas perdu, le général non plus).

28 avril 1982 : lâcher de nuit sur le Jaguar A80

04 mai 1982 : fin de transfo et 1er vol à l’EC 3/7 Languedoc en solo VSV local sur le Jaguar E24

Galerie introuvable !

Progression à l’EC 3/7 Languedoc

1982-1983 :

-Premières ‘R45’ de jour comme de nuit, VMC comme IMC, et premiers tirs de nuit

-Premières campagnes de tir à Captieux et premiers tirs sur champs de tir allemands, hollandais, anglais.

-Qualif Pilote de Combat Opérationnel/Apte à la mission principale

-Premier meeting en équipier spare de la présentation Bravo, Leader Ltt Souques, #2 Ltt Péron

1983-1984 :

-Qualif Sous-chef de patrouille

-Transfo ravito ; monit Adc ‘Ponpon’ Le Saux

-Equipier coupe comète du Commandant Patrick Porchier, commandant d’escadron

-Premier DETAM en Afrique, N’Djamena, Op Manta, équipier du Colonel Pissochet, COMELEF

1984-1985 :

-Convoyages, DETAM EFAO Bangui

-Numéro 4 présentation Bravo, leader Cdt Laurent Labaye

-Qualif Chef de patrouille, tous assauts effectués en  Allemagne

-Officier de tir escadre

Moniteur à l’EC 2/7 Argonne de 1985 à 1987

-Convoyages, DETAM EFAO Bangui

-Moniteur machine, combat, vol sans visibilité, ravito. 266 heures de Jaguar en 1986. Qualif tireur d’élite

-Equipier présentation Bravo, leader Ltt Eric Lange

-Campagnes de tir, campagnes combat, campagnes ravito

-1000hrs+ le 9 septembre 1986 en back-seat du Ltt Coudon, en mission d’instruction sur le Jaguar E37

Retour E/C 3/7 Languedoc de 1987 à 1989

-Premiers leads de missions à plus de 20 Jaguar

-Equipier présentation Bravo, leader Ltt Eric Lange

-Exercice Red Flag à Nellis AFB, Nevada

-Vainqueur de la coupe de tir

-Missions dans toute l’Europe

Chef de la Section Accueil Liaison Entrainement, abonné 7ème Escadre de Chasse de 1989 à 1991, … et guerre du Golfe

-Abonné moniteur toutes qualifs à l’EC 2/7 Argonne

-Convoyages sur l’Afrique

-Préparation du déploiement sur Al-Ahsa

-Dernier vol de l’Adc Daniel Bourdier le 14 septembre 1990 pour atteindre les 3333,33 hrs…

-Mise en place Al-Ahsa le 15 octobre avec le Cne Molinié, le Cne Claver, et le Ltt Dardard Jaguar A135, 6h30 de vol, 4 ravitos, 8 tonnes 7).

-Développement des SOPs et nombreuses missions avec le Lcl Goutx, Cne Molinié, Cne Claver, Ltt Dardard, Ltt Rigaud, Cne Dor. Egalement avec Ltt Schiltz, Ltt Maurin, Slt Boulay, Cne Bader, Cdt Pelissier.

-Retour en métropole fin novembre. Je passe les 2000 hrs + le 19 décembre en back-seat du Cdt ‘Gordon’ Brice que je transforme ravito, imminence de la guerre du golfe obligeant, Jaguar E37.

– Départ sur alerte le 17 janvier 1991 vers Istres où je retrouve le Cdt Pelissier, le Cne Molinié et le Slt Boulay. Nous devons convoyer 4 avions pour remplacer les 4 touchés lors de la première mission. Je resterai à Al Ahsa pour remplacer le pilote « qui n’est pas parti ». Pelloche, Alain, et Olive rentreront en France à l’issue du convoyage.

-Je convoie le A157, 5 contacts, 9t5, 6h40 ; lors du deuxième ravito le Boeing nous annonce que nous n’avons pas subi de pertes lors de la deuxième mission. Posé Al Ahsa au soir du 18 janvier, c’est devenu une vraie base aérienne, tant au plan opérationnel que soutien, par rapport á ce que j’avais connu lors de la mise en place

– Après une période de mauvais temps, première mission de guerre le 24 janvier. C’est le 2/11 qui y retourne pour sa seconde mission, leader Cdt Mansion pour une attaque à la 250 Kg lisse sur la garde républicaine en Irak. Je suis #7 et le Cne Hummel #8. Mansion, Bolin, Devautour, Christ, Depardon et Schwebel traitent l’objectif mais au fur et à mesure des tirs les défenses deviennent  trop actives et Memmel et moi partons traiter l’objectif secondaire au Koweit. L’Omera 40 m’apprendra que ma deuxième bombe a explosé sur la position d’artillerie.

-Poursuite des missions, souvent en lead de deux patrouilles simples, parfois avec des F1-CR en #4 et #8

-Les 19 et 21 février je tire à la roquette de 100 mm. Nous cherchons à diversifier les modes d’actions avant l’offensive terrestre. Par rapport à la bombe lisse l’avantage de la roquette c’est que l’on voit tout de suite le résultat…

-Le 27 février nous ne sommes pas autorisés à tirer, trop de risque de fratricide avec la rapide progression au sol.

-Après 13 ouvertures du feu, retour à Istres le 4 mars, puis à Toul le lendemain pour les 4 premiers Jaguar (Mansion, Dor, Gournay, Périé). Accueil par la strasse, les medias, et les amis. La bière est délicieuse…

Commandant de l’escadrille SPA 31 puis chef des opérations à l’EC 2/7 Argonne de 1991 à 1994

-Activités intenses de monitorat

-Coach de la présentation bravo, les Raffin Mike

-Vainqueur de la coupe tactique sur le Jaguar A11, avec le Ltt Bruno Guillomon en équipier le 19 mai 1992

-Détachement à Eskisehir, Turquie en 1992

-Campagnes de tir, campagnes combat, campagnes ravito.

-Ejection le 16 septembre 1993 lors d’une mission de transformation moniteur au cours de laquelle je pousse trop loin la démonstration. La perte de contrôle est récupérée mais les deux moteurs ont surchauffés lors du déclenché et malgré rallumage ils ne poussent plus (turbines BP plumées). Le Cdt Pascal Miny (place avant) et moi (place arrière) nous éjectons au dernier moment. Blessures minimes mais le Jaguar E38 est détruit.

-Chef de DETAM à Incirlik, Turquie fin 1993.

-Expérimentation de ravitaillement nacelle.

-Défilé des 20 ans du 2/7 Argonne le 20 mai 1994

-Exercice Ample Train à Twenthe en Hollande (COMAOs et tir à Vliehors)

Officier de Sécurité des Vols, Adjoint opérations BA 113 de 1994 à 1997

-DETAM à Incirlik, Turquie. Mission Commander pour 80 avions le 11 février 1995, Jaguar A37.

-Coach de la présentation bravo, les Raffin Mike

-Passage des 3000 hrs+ au sein de l’EC 2/7 Argonne le 11 juillet 1997 sur le E23 lors d’une DAE1, en back-seat le Ltt Stéphane ‘Pinpin’ Praud qui a été mon équipier au Nord Irak, et un membre émérite de la lignée des Raffin Mike.

– Dernier vol Jaguar au sein de l’EC 3/7 Languedoc le 12 août 1997 sur le Jaguar A145

Heures de vol Jaguar arrêté au total de 3007 heures comme se devait de le faire un pilote ayant commencé et fini au 3/7

Jaguar A 1635h30

Jaguar E 1371h30 dont 701h15 en place Avant et 670h15 en place Arrière

Jaguar place Avant 2336h45, place Arrière 670h15


Partagez cet article !

2 réponses sur “Les 3000 heures de Jaguar de Vincent ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :