Procédures de Ravitaillement sur C 135

Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  

              Le succès d’un ravitaillement en vol dépendait là aussi, de la bonne application des procédures inhérentes à cette fonction. “Engie” a bien voulu faire fonctionner les neurones de son disque dur et de nous les écrire ; ça rappellera forcément beaucoup de choses à ceux qui ont pratiqué. 

Position perche :

         –  étagement négatif sur le C135,

          – alignement du saumon droit du C135 et de l’empennage, panier au-dessus de l’horizon,

          – vérifier master-arm sur off, (il devait déjà être coupé lors de la rejointe)

          – overide + 5° de volets (donc pas de becs sortis),

          – avion trimé,

          – PC modulée moteur droit (un peu avancée ce qui permettra de réduire un peu lors de l’allumage de la PC modulée plus tard),

          – régime stable moteur droit,

          – hydraulique ok,

          – sortir la perche (sans toucher au régime à droite),

          – perche sortie + voyant allumé (vert ou bleu, je ne sais plus),

          – tableau de transfert carburant, toutes les vignettes striées,

          – 1 tout coup de trim vers l’avant (c’est ce que je faisais pour avoir une pression du manche dans la main et en cas de disconnect impromptu l’avion partait légèrement en piqué = sécurité) mais il y avait aussi l’école du trim à 0 ou à +2,

          – annonce pour passer en observation + autorisation du boomer. ndlr : je ne sais plus à quel moment le Jaguar demande xxxT partiel ou plein complet

En perche ; prêt pour le ravitaillement
En perche ; prêt pour le ravitaillement

 

Position observation :

         – déplacement latéral doux,

         – utilisation du régime moteur gauche uniquement pour ne pas risquer un pompage à droite avec la perche sortie,

         – alignement avec la perche du C135 (je crois que c’est avec le montant droit du pare-brise…) et l’empennage du Jaguar dans les turbulences du panier,

         – position arrêtée à environ 5m du panier.

         – annonce du boom : contact autorisé pour un partiel xxxT ou un complet.

Position observation

 

Contact + RVT :

         – avance lente du Jaguar au gaz moteur gauche uniquement,

         – environ 2m du panier perche alignée au niveau du panier,

         – stabilisation à 30/50cm

         – un peu de gaz moteur gauche pour enquiller,

         – dès que la boucle commence à se former, un peu de pied à gauche,

         – annuler le pied au palonnier quand la boucle stabilisée (repère blanc du centre = TB, repère gauche = trop arrière, repère droit = trop avant),

         – annonce du boomer : transfert

         – les gaz toujours avec moteur gauche jusqu’à la mise en PCM si besoin (donc un peu de réduction à droite en PCM mini)

         – annonce du boomer transfert terminé

"Enquillé"
"Enquillé"
Ravitaillement ; comme si on y était !
Ravitaillement ; comme si on y était !

 

Disconnect :

         – légère réduction moteur gauche + un peu de pied à droite, sortie dans l’axe un peu franche (pour la petite histoire, si manque de puissance moteur en fin de plein, il était possible de se faire trainer mais il fallait de la finesse de pilotage…)

         – étagement négatif (avantage du trim à piquer dès le départ) et retrait,

         – demande du Jaguar pour passer en perche gauche, visuel xxx avions

         – réponse du boomer : autorisé

         – venir en échelon gauche sur le dernier avion, toujours avec moteur gauche,

         – stabilisé en PS gauche, avion trimé

         – perche rentrée, voyant éteint

         – vérifier hydraulique,

         – couper la (ou les) PC modulée

         – tableau carburant vignettes vertes (ou en vrac si plein partiel)

         – ajout du carburant transféré au détotalisateur,

         – volets 0°, overide.

         – Quand tout le monde a ravitaillé : le leader annonce séparation, le boomer autorise réduction en descente puis virage gauche

         – Master Arm sur ON

         – Poursuite de la mission (sauf pour celui qui a arraché le gland…)

NDLR : on veut des noms !

Après le ravitaillement, parfois ça fuit un peu !
Après le ravitaillement, parfois ça fuit un peu !

Quelques photos de ravitaillement en vol 


Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses sur “Procédures de Ravitaillement sur C 135”

  1. Mettre du trim à gauche pendant le contact pour relâcher la jambe , disconnect avec recentrage en poussant jambe droite puis réglage du trim au neutre .

  2. En 6 Jules, il fallait souvent cranter la full-PC sur un moteur, sinon disconnect assuré… Là, c’était un peu plus ‘sportif’… mais, avec l’habitude, ça passait. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.